BIOGRAPHIE

Cinéphile dès l’enfance, Camille éprouve très vite le désir de vivre pleinement de sa passion pour les images et le cinéma. Il étudie la réalisation et le montage à l’école Cinécréatis de Nantes au début des années 2000 et réalise ses premiers court-métrages de fiction en  vidéo numérique.
Il découvre par la suite le support argentique 35mm en exerçant le métier de projectionniste de cinéma.
Parallèlement à cette activité, Camille développe celle de chroniqueur et reporter musical pour le magazine web nizetch.fr. Entre 2007 et 2011, il réalise plusieurs reportages et interviews vidéo de musiciens et activistes de la scène musicale dub européenne.
camille_tournage_05
Son désir d’élargir ses horizons cinématographiques l’amène à suivre le cursus de master en réalisation documentaire dispensé par l’IFFCAM (Institut Francophone de Formation au Cinéma Animalier de Ménigoute) et l’université de Poitiers. Il y développe l’écriture et l’investigation documentaire, les techniques propres au documentaire naturaliste et conforte son approche de tournage sur le terrain.
En 2016, Camille s’est lancé dans une nouvelle aventure filmique avec la réalisation d’un documentaire collectif en association avec les anciens étudiants de sa promotion de master 2 à l’IFFCAM. Le film, intitulé « L’Or Bleu du Rajasthan », a été projeté pour la première fois au festival de Ménigoute en octobre 2016 et a depuis entamé sa phase de diffusion publique.
Aujourd’hui fiction et documentaire se retrouvent étroitement liés au sein de son parcours et de ses aspirations cinématographiques.
crédit photo : Laurent Petitcolas